Présentation TPE

1. Définition :

Le TPE n’est pas une matière de plus, c’est une épreuve du baccalauréat (grâce à laquelle on peut gagner des points !).
Il s’agit d’un travail personnel, qui donne lieu à une évaluation personnelle mais qui prend la forme d’une réalisation collective, par groupe de deux ou trois.
C’est un exercice interdisciplinaire dont la production et la présentation doit se rattacher à deux disciplines. L’une au moins de ces deux disciplines supports doit être enseignée par le professeur qui vous suit cette année.
L’épreuve est « encadrée », au sens où un enseignant vous accompagne tout au long de la préparation pour vous conseiller, vous aider à délimiter votre sujet, vous inciter à problématiser…

2. Enjeux :

Le TPE est une épreuve orale obligatoire du baccalauréat qui concerne tous les élèves des classes de première des séries générales.
Il est noté sur 20, dotée d’un coefficient 2 portant sur les points supérieurs à la moyenne !
La préparation de l’épreuve s’étale sur 18 semaines à raison de 2 heures hebdomadaires (de septembre à février).
La réalisation du projet et sa présentation sont collectives mais l’évaluation est individuelle.

3. Les étapes des TPE :

Présentation, par classe, du cadre de travail
Constitution des groupes
Choix du thème
Définition du sujet et de la problématique
Recherche documentaire
Réalisation de la production (maquettes, poèmes, une de journal, expérience scientifique, vidéogramme, affiche, représentation théâtrale, pages internet, exposition…)
Rédaction de la note de synthèse individuelle
Préparation à l’oral
Soutenance orale (fin mars 2014)

4. Production :

Vous réaliserez trois documents :

Le carnet de bord : C’est un cahier personnel retraçant l’avancée et les principales étapes du travail.
Il permet de garder en mémoire , à chaque séance, les documents consultés, les déplacements effectués, les personnes rencontrées, les difficultés éventuelles … Il contient aussi les compte-rendu des entretiens avec les enseignants référents.
Le carnet de bord n’est ni évalué ni mis à disposition du jury d’examen.

La production est l’aboutissement du travail du groupe et devra être présentée au jury d’examen. Elle peut prendre différentes formes mais doit avant tout permettre de répondre à la problématique. L’originalité est la bienvenue mais la forme ne doit pas occulter le fond.

La note de synthèse est un document individuel de deux pages maximum (dactylographiées ) et devra être mise à disposition du jury d’examen.
Elle contient les raisons pour lesquels vous avez choisi ce sujet, la problématique, la réponse à la problématique, les démarches entreprises, les difficultés rencontrées, l’intérêt porté à ce travail.

5. Les thèmes 2016-2017

Série ES :
. Éthique et responsabilité
. L’aléatoire, l’insolite, le prévisible
. Individuel et collectif
. Les inégalités
. Crise et progrès
. L’argent

Série L :
. Éthique et responsabilité
. L’aléatoire, l’insolite, le prévisible
. Individuel et collectif
. Le jeu
. Représentations et réalités
. Lumière, lumières

Série S :
. Éthique et responsabilité
. L’aléatoire, l’insolite, le prévisible
. Individuel et collectif
. Structures
. La mesure
. Matière et forme

6. L’évaluation :

Elle tiendra compte :

du travail effectué lors de la préparation,—
de la production finale,—
de la note de synthèse et—
de la soutenance orale.
Pour 8 points sur 20, les enseignants référents qui ont suivi les TPE évalueront la démarche personnelle et l’investissement dans le travail.
Pour 6 points sur 20, deux enseignants, autres que ceux ayant encadré les TPE, apprécieront la production finale et la note de synthèse.
Pour 6 points sur 20, les deux enseignants précédents noteront une soutenance orale de 30 mn (deux temps : une présentation collective du travail réalisé puis un questionnement individuel)

7. Ce que « problématiser » veut dire…

Il s’agit de questionner le sujet afin de susciter une réflexion, un débat, d’en faire apparaître les enjeux.
Elle se formule par une question à laquelle on ne peut répondre simplement par « oui » ou par « non ».

8. Ce qu’est un bon (et un mauvais) TPE :

Ce qu’il ne faut pas faire : le plagiat, le manque d’originalité du thème et du support, le désordre de la production écrite (la réponse à la problématique doit être structurée), ne pas justifier la bi-disciplinarité de l’exercice, improviser le passage à l’oral, …
Un bon TPE est un travail qui vous aura appris à vous poser des questions, à mieux organiser vos recherches, à sortir du cadre scolaire pour chercher de l’information, à prendre de l’assurance à l’oral, à travailler en équipe…

Les commentaires sont clos.